Le projet de l’IFCM « n’est plus celui des musulmans, mais celui de tous les Lyonnais »

Après les votes voire les refus des collectivités locales sur le financement de l’IFCM, Kamel Kabtane a tenu à remercier Gérard Collomb.

Dans un communiqué, le recteur de la Grande mosquée de Lyon, président du futur Institut français de civilisation musulmane, salue une « décision courageuse » du sénateur-maire, qui a engagé 1 million d’euros via la Ville de Lyon, et la même somme avec la Métropole.
« Les élus (…) n’ont pas hésité à braver les interdits pour écrire une nouvelle page d’histoire, qui les honore et qui honore le pays des droits de l’homme », poursuit Kamel Kabtane.

« Nos élus n’ont fait qu’apporter au débat une nouvelle dimension, le sentiment que notre projet devenait non plus celui des musulmans, mais celui de tous les Lyonnais », rajoute le représentant des musulmans de Lyon.

« C’est avec des projets comme celui que la ville et la Métropole de Lyon viennent de construire avec les Français de culture musulmane, qu’un jour les musulmans pourront dire eux aussi : « Heureux comme un musulman en France » et ils sauront alors à qui le devoir », conclut-il.

Les travaux de l’IFCM ont débuté, à proximité de la Grande mosquée de Lyon. En plus de la Ville et de la Métropole (le Département et la Région se sont retirés), l’Etat versera un million d’euros. Des entreprises privées soutiendront le projet pour 600 000 euros. Et l’Algérie et l’Arabie Saoudite doivent injecter 1 million d’euros dans un projet qui se chiffre au total à 6,6 millions d’euros.

 
 
 
13 Juillet 2016
0 Users (0 votes)
Criterion 1
What people say... Commenter
Sort by:

Soyez le premier à laisser un commentaire.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Commenter